Les fonctionnaires publics sont les plus privilégiés, par la banque, en rachat de crédit. Comment ça se fait ?

Les plus favorisés

Premièrement, la banque accorde plus de confiance aux travailleurs du secteur public pour la stabilité du salaire. Oui, on sait tous que c’est forcément positionné à la fin du mois ! Chose qui n’est pas certaine avec le secteur privé. Toutefois, les bénéficiaires ne sont pas uniquement les fonctionnaires de l’État. Il y a également la fonction publique hospitalière, toutes les personnes exerçant un service public, les collectivités locales ainsi que les salariés des entreprises publiques comme l’Air-France, l’EDF, etc. Sont également concernés, les employés ayant un certificat de titularisation de travail, hors de la métropole ou pas.

Les avantages du rachat de crédit chez les fonctionnaires

fonctionnaireNombreux sont les avantages fournis par les organismes de prêt quand il est question de rachat de crédit des fonctionnaires publics. Tout d’abord, il y a ce que l’on appelle « scoring » et les fonctionnaires en disposent d’un level vraiment haut. En cas d’interdiction bancaire, pas de soucis, car les banques accordent une totale confiance au secteur public. Cela signifie, qu’elles souscrivent un refinancement de crédits même en cas d’incidents de parcours, une offre très attractive. Travailler dans la fonction publique est, donc, un moyen pour rendre le rachat de crédit plus malléable. Mais bon, cela ne veut pas dire démissionnez du secteur privé pour obtenir la facilité de prêt du secteur opposé, voilà une autre histoire !

Les formules offertes

Quatre types de rachat de crédits sont donc mis à la disposition des fonctionnaires à commencer par le rachat de crédit de consommation. Le rachat prêt immobilier hypothécaire si vous êtes propriétaire. Le rachat de crédit à l’amiable qui consiste à contribuer à la source et enfin, un rachat de crédit cautionné.

En optant pour un rachat de crédit fonctionnaire, c’est la banque qui s’engage à protéger vos intérêts.